accueil actu media tele info
Découverte Unités d'hospitalisation Equipes mobiles Projets spécifiques Votre séjour Liens utiles Espace pro Contacts

imprimer le texte ci-dessous

titre

Postcures

A la fin de l’hospitalisation, pour certains patients, il s’avère nécessaire d’organiser, avec l’accord du médecin psychiatre et du médecin-conseil, une postcure ambulatoire de rééducation fonctionnelle. La postcure débute dans le mois qui suit l’hospitalisation. Celle-ci peut s'étendre sur une période de six mois maximum, renouvelable sous certaines conditions. A la fin de la postcure, l’hôpital est tenu de transmettre au médecin-conseil de l'organisme assureur un rapport médical.

Référent Hospitalier

La référente hospitalière, en étroite collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire et avec le consentement du patient, aide à préparer qualitativement la sortie et le retour au domicile de celui-ci. Pour se faire, la référente hospitalière commence son intervention dans les deux semaines qui suivent l’admission du patient.

L’objectif principal est de mettre en place un réseau à l’extérieur qui permettra de passer la main et d’ancrer le patient dans un processus d’autonomie. La fonction du référent hospitalier est transitoire, elle permet de faciliter la sortie du patient et d’être particulièrement attentif au travail avec les familles et les partenaires du réseau.

La finalité est de favoriser la continuité des soins en développant la communication et les processus de collaboration entre l’intra et l’extra hospitalier.

Référent logement

La fonction de référent logement vient en soutien :

L’intervention du référent logement se situe au point de rencontre entre la personne et son environnement. La fonction présente deux types d’approche :

Le référent logement offre un accompagnement au projet d’hébergement et de logement adapté en tenant compte des projets d’emploi, d’insertion professionnelle et sociale.

Cette approche globale permet de raviver le potentiel de la personne, en la rendant actrice de son projet de vie. Ce qui favorise son rétablissement en tant que sujet.

Le logement ce n’est pas qu’un toit, des murs, c’est un lieu où la vie doit pouvoir se déployer. Ce logement, il faut donc le penser, le trouver, s’y sentir en sécurité, s’y maintenir, et pouvoir enfin l’habiter. Le référent logement accompagne la personne dans cette démarche. Il est un facilitateur.

Echeveau

Depuis de nombreuses années, l’Echeveau est un service socioculturel organisé au sein de l’hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu.

Cherchant à provoquer l’épanouissement culturel de l’individu, l’Echeveau est un espace d’échange, de découverte axé sur les arts, la culture et la créativité autour d’un bar-social.

Tout au long de l’année, des spectacles, des rencontres d’artistes, des sorties extérieures ainsi que de nombreux ateliers sont organisés. L’Echeveau vous offre aussi la consultation libre de quelques revues spécialisées ainsi que d’ouvrages issus de sa bibliothèque (romans, BD, ...). Un service de remédiation à la lecture et à l’écriture («atelier Alpha») vous est également proposé.

Régulièrement, des manifestations transversales ponctueront votre hospitalisation. De plus, en collaboration avec le Centre Culturel local de Leuze-en-Hainaut, des projets originaux viendront enrichir l’offre culturelle de l’Echeveau.

En ce qui concerne les produits proposés à la vente du bar-social, ils font partie intégrante du service aux personnes que l’Echeveau s’est fixé comme autre objectif : un espace différent dont le but avoué est d’aider les personnes hospitalisées à vivre au mieux leur hospitalisation.

Filoulien

Filoulien est un espace dans l’hôpital, aménagé en dehors des services de soins.

Il permet aux enfants, à leurs parents, grands-parents ou proches (hospitalisés ou résidents à la Maison de l’Othée) de se rencontrer et de maintenir un lien dans un endroit adapté et accueillant.

Ce lieu permet aux familles de passer un moment ensemble, de faire un bricolage, un jeu, de partager un goûter, d’échanger dans un cadre chaleureux et intime qui leur est exclusivement réservé.

Filoulien accueille les enfants et leurs proches

Cet espace est soutenu par les assistants sociaux de l’hôpital et des Maisons de l’Othée.

Hôpital sans tabac

Depuis 2005, le FARES asbl assure la coordination du réseau des hôpitaux sans tabac pour la partie francophone du pays. Ce réseau est intégré dans le réseau européen des hôpitaux sans tabac.

Une série d'initiatives ont été mises en place.

Depuis 2009, une série de démarches ont été orientées vers le secteur psychiatrique. Sans viser à l'arrêt total de la consommation de tabac dans ce secteur de soins particulier, trois objectifs sont poursuivis à travers la sensibilisation, l'information et la formation des professionnels de santé :

Depuis 2008, l’Hôpital Saint-Jean-de-Dieu fait partie du réseau « Hôpital Sans Tabac » et s’attache à offrir un environnement sain pour les patients, leurs visiteurs et le personnel. Il est dès lors interdit de fumer dans les unités, des fumoirs sont à disposition. Un accompagnement de sevrage est proposé par 2 tabacologues pour les patients qui le souhaitent. Pour mettre l’accent sur la prévention du tabac, nous organisons au sein de l’hôpital plusieurs actions de réflexion lors de la journée mondiale « sans tabac » le 31 mai : conférence d’information sur les effets nocifs du tabac, projection de film, marche, …

Centre d’Aide aux Fumeurs (CAF)

Le CAF est un centre spécialisé dans la prise en charge du tabagisme. Il se compose d’une équipe de tabacologues dont le but est d’aider et gérer les 3 dépendances au tabac :

C’est aussi une consultation pour les personnes qui se posent des questions par rapport à leur tabagisme : « J’aimerais arrêter de fumer pour ma santé mais, en même temps, j’aime fumer... », « je devrais arrêter de fumer pour mon bébé mais j’ai peur d’être trop stressée », « et si je diminuais avec la cigarette électronique au lieu d’arrêter ? », etc.

La consultation est donc avant tout un endroit où l’on peut discuter librement de son tabagisme, être guidé sans se sentir jugé.

Prise de rendez-vous au 069 / 67 20 07

Tabacologues consultants :

Mr Lorriaux Sébastien, psychologue - tabacologue

Mme Sauvage Christine, infirmière - tabacologue

Médecin responsable du CAF : Dr Delanaye Carol

(Centre agréé par le FARES)

Antenne Alzheimer

La Ligue Alzheimer est une asbl composée de familles et de professionnels concernés par la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence. Elle constitue un réseau de groupes d’entraide et d’antennes téléphoniques (en Wallonie et à Bruxelles) qui offrent une information spécifique et empathique aux familles et soignants professionnels et à toute personne intéressée.

Les objectifs de la Ligue Alzheimer :
  1. Accompagner la famille et les malades en étant présent et attentif. Si nécessaire, la Ligue peut assister les malades tout en préservant au maximum leur autonomie.
  2. Informer les familles et le grand public pour mieux faire connaître la maladie d’Alzheimer et permettre ainsi aux familles qui y sont confrontées de pouvoir agir de façon appropriée. Par le biais de l’information, la Ligue souhaite aussi stimuler les initiatives sociales.
  3. Défendre les droits physiques, moraux et économiques du malade et favoriser les recherches sur la maladie et ses conséquences.
  4. Ecouter de façon inconditionnelle et sans prétention de mieux savoir afin d’éviter l’épuisement des soignants familiaux et professionnels.

La philosophie de la Ligue Alzheimer est de soutenir l’autonomie des patients et de leurs proches (familles et professionnels), tout en proposant une accessibilité et gratuité à l’information et aux activités organisées par elle.

« A.I.D.E. près de chez vous »
Groupe d’Entraide
du Hainaut Occidental
Numéro d’appel national gratuit 0800 / 15 225

Antenne téléphonique
A l’Hôpital Psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu à Leuze
069 / 67 20 41 ou 069 / 67 20 72
(aux heures de bureau)

Jardin Snoezelen

Le jardin thérapeutique « L’accueil des Sens »

Cet espace ouvert est conçu comme étant prioritairement un espace de soins investi dans un but thérapeutique.

La conception de ce lieu entre dans une réflexion de qualité de soins et de bien-être. Elle est inspirée par la démarche Snoezelen, le Feng Shui et guidée par l’importance de la biodiversité. Il offre, tant au soignant qu’au soigné un lieu « du dehors » propice à la rencontre « de l’autre ».

Cette activité transversale à toutes les unités de soins, est animée par des professionnels de la santé. Elle est ouverte à toute personne désireuse de passer un moment au jardin et d’en prendre soin, selon ses capacités.

Il a reçu un prix ‘coup de cœur’ attribué par Agevillage et la Fédération Hospitalière de France (FHF) à l’occasion de la remise des Prix des Jardins Thérapeutiques, édition 2013.

Ci-dessous, vue panoramique du jardin Snoezelen





Menu administrateur