Carte Acis




Rechercher une institution




Population accueillie

L’unité « Mosaïque» s’adresse principalement à des jeunes du 2e et 3e cycle de scolarité primaire ou de début de scolarité secondaire (8-14 ans au moment de l’admission) présentant d’importants troubles des sphères relationnelles et comportementales (violence, repli sur soi, troubles narcissiques majeurs, accumulations d’expériences d’échec, manque de repères identificatoires dans une histoire transgénérationnelle souvent fort perturbée…).

Les patients admis dans l’unité ne présentent pas de déficit neurologique, cognitif et/ou intellectuel majeur, susceptible d’entraver une approche « en groupe » et un travail sur les représentations qu’ils se font de leur histoire, de leurs difficultés et de leur projet de vie.

En terme de diagnostic, l’unité s’adresse aux patients souffrant de :

  • Troubles majeurs de l’attachement
  • Troubles de l’humeur
  • Troubles anxieux
  • Pathologies narcissiques et états-limites
  • Névroses graves (T.O.C., phobie scolaire…)
  • Décompensation psychotique sans altération majeure des outils cognitifs
  • Autisme à haut potentiel (syndrome d’Asperger)

Pour les jeunes accueillis dans l’unité, l’origine des troubles renvoie pour une grande part à des expériences traumatiques uniques ou répétées, des carences du milieu socio-éducatif et/ou une histoire personnelle et familiale marquée par l’insécurité, la discontinuité des liens et la violence.

Certains patients hospitalisés dans l’unité viennent de milieux de vie institutionnels (S.R.J., institutions de l’aide à la jeunesse) avec lesquels nous tentons de mettre en place des dispositifs particuliers d’hospitalisation susceptibles de soutenir les équipes éducatives de ces institutions dans un travail au long court avec le jeune (hospitalisations courtes et/ou partielles en début ou fin de séjour, possibilité de déplacement dans les réunions d’équipe pour soutenir une réflexion commune et la mise en œuvre d’outils de travail concrets…).

Quelques objectifs spécifiques

  • (Re)mobiliser le réseau familial et/ou institutionnel du jeune pour rendre possible à court terme la réinsertion et le maintien de celui-ci dans un cadre de vie non psychiatrique.
  • Travail sur la prise de conscience, l’expression et la régulation des affects, émotions et comportements.
  • Augmentation des capacités de symbolisation afin de diminuer la fréquence des passages à l’acte.
  • Réappropriation par le jeune de son histoire et de son projet de vie, au travers d’un travail sur ses représentations.
  • Renforcement de l’estime de soi individuelle et familiale.
  • Remise en route d’un projet scolaire et/ou d’apprentissage tenant compte du niveau acquis et des difficultés.
  • Développement de compétences sociales permettant de mieux gérer la vie en groupe, les tensions et les conflits.

Durée de la prise en charge

En moyenne, l’hospitalisation dans l’unité s’étend sur une année.

Renseignements
adresse : Venelle des Aubépines, 10 - 1450 Chastre
tél : 010/ 65 79 48

Psychiatre : Dr Natacha GUSTIN
Responsable Clinique : Nicolas BAY
Infirmière en chef : Anne LAUVAUX

ie ff ch

Menu administrateur