Aide en milieu de vie

1. SERVICE D’AIDE A L’INTEGRATION ( SAI )
2. SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT ( SAC )
3. SERVICE DE LOGEMENTS SUPERVISES ( SLS )
4. SERVICE REPIT
5. SERVICE D’INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE
6. PROJETS DE TYPE "ACTIVITE CITOYENNE"

I-MEDIAT est le nom générique repris pour l’ensemble des services du département « Aide en milieu de vie ».

1. SERVICE D’AIDE A L’INTEGRATION ( SAI )

Définition

L’aide à l’intégration consiste( …) à accompagner le jeune afin de favoriser sa participation et sa socialisation dans des milieux de vie ordinaires. Cet objectif est poursuivi principalement sur les plans suivants : familial, scolaire (ordinaire ou spécialisé), social, sportif, culturel, thérapeutique et, le cas échéant, professionnel. Réf. : AGW du 19/09/2002 relatif à l’intégration des jeunes handicapés (M.B. 22/11/2002).

Agrément

Le service est agréé pour un volume de 5.867 heures théoriques d’accompagnement pour 22 dossiers minimum, de jeunes des deux sexes, âgés de 6 à 20 ans, bénéficiaires des prestations de l’Agence pour une Vie de Qualité.

sai

Population

Le service est amené à prendre tout type de handicap en considération. Cela constitue une grande diversité de besoins exprimés.

Objectif

Toute personne quelles que soient ses ressources, ses limites a un rôle à jouer dans la société. Certaines plus que d’autres ont besoin d’aide, de soutien, d’accompagnement pour accéder à ces différents rôles : être un écolier qui a sa place dans sa classe ; être un frère, un fils, un ami, un enfant, être membre d’une équipe sportive, etc.
Le choix des rôles qu’elle veut jouer, tenir, appartient à la personne porteuse de handicap, nous ne sommes que des facilitateurs. Nous voulons que nos interventions soient les plus respectueuses de leurs propres valeurs et désirs.

La finalité du service est de favoriser l’intégration de la personne en situation de handicap, de faciliter sa participation et sa socialisation dans son milieu de vie ordinaire. Le caractère individualisé de chaque intervention constitue le fondement de l’idéologie du service.

Projet

Le service assure , en collaboration avec la famille et les autres intervenants / acteurs sociaux :
  • Une aide éducative destinée aux bénéficiaires et à leur famille visant à permettre une intégration scolaire et sociale optimale.
  • L’intégration dans le milieu scolaire ordinaire (en accord avec le PMS et l’école) et /ou une remédiation à domicile afin d’affiner les apprentissages
  • Une recherche d’activités, d’occupations, de séjours extérieurs (vacances).


Le service est « ouvert » du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 17h.
Accord AVIQ obligatoire. Participation forfaitaire mensuelle de 15 €.


Haut de page

2. SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT ( SAC )

Définition

L’accompagnement consiste( …) à favoriser la participation active et personnalisée des bénéficiaires à la réalisation de leurs projets et le développement de leur citoyenneté dans leur milieu de vie. Cette participation est basée sur la mobilisation, la reconnaissance et la valorisation des compétences ou le développement du bénéficiaire.
Réf. : AGW du 22/04/2004 relatif aux conditions d’agrément et de subventionnement des services d’aide précoce et des services d’accompagnement pour adultes destinés aux personnes handicapées. (M.B. 22/11/2002).

Agrément

Le service est agréé pour un volume de 1.384 heures théoriques d’accompagnement, pour 18 dossiers minimum, d’adultes bénéficiaires des prestations de l’Agence pour une Vie de Qualité.

sac



Population

Le service est amené à prendre tout type de handicap en considération. Cela constitue une grande diversité de besoins exprimés.

Dans un service d’accompagnement tel que nous le concevons, ni le lieu, ni le type de demandes ne constitueront un obstacle pour autant que le lieu principal d’intégration soit situé à une distance raisonnable (maximum 30 km).

Cette distance situera notre réseau d’action autour de l’entité de Durbuy dans un périmètre limité aux régions de Marche, Laroche, Manhay, Trois-Ponts, Aywaille, Huy, Havelange, pour tout type d’interventions.

Objectif

Notre objectif de départ est de favoriser l’intégration de la personne en situation de handicap par l’individualisation maximum des interventions éducatives ; nous n’organisons aucune activité dans le cadre institutionnel, il n’y a pas de lieux d’accueil, de groupes de vie.

Le caractère individualisé de chaque intervention constitue le fondement de l’idéologie du service. Nous accompagnons et soutenons la personne dans ses différents projets de vie afin qu’elle puisse s’y épanouir en y mettant à profit toutes ses ressources dans le respect de ses limites.

Projet

Le service d’accompagnement se veut être un trait d’union entre les personnes et les ressources de l’environnement. L’utilisation, la collaboration, la coordination d’action avec d’autres services sont une nécessité (pratique de réseau).

Toute demande est examinée et analysée.

Nos interventions sont des actes ponctuels :
  • Recherche d’informations.
  • Accompagnement non pas d’un groupe mais d’une personne.
  • Entretiens de soutien.
  • Rencontres d’autres services.
  • Médiation entre différentes personnes.
Le service est « ouvert » du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 17h. Accord AVIQ obligatoire. Participation forfaitaire mensuelle de 15 €.


Haut de page

3. SERVICE DE LOGEMENTS SUPERVISES ( SLS )

anciennement appelé Service Résidentiel de Transition (SRT)

Définition

Le service vise (…) à mettre en autonomie des bénéficiaires dans des logements individuels ou dans des logements communautaires à raison d’un maximum de 6 personnes par unité de logement. Réf. : AGW du 09 octobre 1997 relatif aux conditions d’agrément et de subventionnement des services résidentiels, d’accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées (M.B. : 25/12/0997)

Agrément

L’association est agréée pour accueillir, en service de logements supervisés, 4 personnes, des deux sexes, dont 2 bénéficiaires des prestations de l’Agence pour une Vie de Qualité, atteintes de déficience mentale légère, modérée ou sévère.

sls



Objectifs

Nous nous inscrivons dans une logique d’accompagnement en milieu ouvert.

Le passage dans le Service de Logements Supervisés doit avoir impérativement comme objectif la mise en autonomie de la personne. Il s’agit d’une étape dans son processus évolutif avec, au bout du chemin, une distanciation de l’accompagnement.

Etant donné la spécificité de l’aide apportée dans le cadre d’un SLS (accompagnement de la personne dans son choix de vivre en autonomie), nous tentons de favoriser l’intégration de la personne porteuse de handicap par l’individualisation maximum des interventions éducatives dans son environnement en utilisant le réseau naturel de la personne (famille, institution ou autre) comme point de départ.

Projet

Nous accompagnons la personne au départ de son lieu de vie situé dans un rayon de 30 km de Barvaux sur Ourthe.

Le projet d'accompagnement individualisé (PAI) reprend clairement les demandes de la personne (éventuellement du représentant légal), les actes que nous poserons pour y répondre, les délais et échéances. L’implantation doit permettre un maximum de ressources (exemple : centre commercial et services généraux facilement accessibles) et le maintien des liens affectifs avec les proches.

Le service est « ouvert » du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 17h. Accord AVIQ obligatoire.


Haut de page

4. SERVICE REPIT

repit



Définition

L’association propose du Répit résidentiel programmé pour garçons et filles âgés de 3 à 21 ans.

Agrément

Une convention d’attribution de subvention dans le cadre de l’initiative spécifique REPIT a été conclue avec l’Agence pour une Vie de Qualité. Elle prévoit la programmation de REPIT, à raison d’un week-end par mois ainsi que des petits séjours durant certaines périodes de vacances scolaires, pour 6 jeunes simultanément.

repit



Population

Le service Répit s’adresse à des enfants et à des adolescents atteints d’une déficience mentale, de troubles de la personnalité et/ou de troubles du comportement + minimum de mobilité.

Objectifs

Le Répit permet aux familles de « souffler » et de « récupérer » le temps d’un week–end, d’une nuit ou d’une journée ainsi que durant les vacances scolaires. Il offre la possibilité à l’enfant de passer du temps hors du contexte familial, de développer la socialisation, de vivre des activités différentes de celles du quotidien, encadré par une équipe de professionnels.

Projet

L’articulation du projet se concentre autour de deux axes :
  1. La planification des séjours : à raison d’un week-end par mois du samedi 10h au dimanche 17h, ainsi que des périodes de 2 nuitées durant les périodes de vacances scolaires.
    Trois critères seront pris en considération pour réaliser le planning :
    • les demandes des familles;
    • les problématiques spécifiques des jeunes;
    • un équilibre dans le taux de réponses positives pour les familles en demande.
  2. L’utilisation d’une infrastructure de l’environnement, soit un hébergement disponible au sein de notre association, soit une infrastructure privée ou publique non occupée durant ces périodes.

    L’accueil de l’enfant est tributaire de l’accord de l’agence ainsi que de l’acceptation de l’accueil Répit par le service. Un calendrier semestriel est proposé à la famille qui le complète suivant ses demandes. La confirmation de l’accueil aux différents week-end est communiquée au plus tard le mois qui précède par courrier ou par mail.


Coût

1 journée9.67 €
1 nuit9.67 €
1 journée + 1 nuit(ou inversement)19.33 €
Le week-end complet29 €





Haut de page

5. SERVICE D’INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE

PHILOSOPHIE ET ORIGINE DU PROJET


Depuis 1984, grâce au soutien du Fonds Social Européen (FSE), Clairval développe, dans les régions de Durbuy, Hotton et Marche-en-Famenne, un projet d’insertion socioprofessionnelle pour les personnes porteuses de handicap.

fse



Objectif

Valorisation de la personne par l’acquisition d’attitudes, de techniques, de compétences favorisant son intégration dans un milieu de travail.

parc



Public cible :

Personnes porteuses de handicap n’ayant pas de place dans un SAJA mais, n’ayant pas non plus, au moment de la demande, le profil requis pour accéder à un travail rémunéré, voire même à une mise en stage.

horticulture

Préalablement aux apprentissages des compétences requises pour aborder un travail spécifique, il faut travailler les attitudes à adopter pour s’approcher de l’emploi ou de la mise en stage (rythme de vie, aptitudes sociales, autonomie). Au-delà de l’accompagnement individuel apporté à la personne, un travail de sensibilisation et de soutien est tout aussi nécessaire aux entreprises et services susceptibles d’accueillir les stagiaires.

Les modes de collaboration sont très individualisés : rencontres sur les lieux d’intégration, accompagnement dans des démarches particulières, supports écrits (courriers, messages, cahier de communication). Ce service est gratuit.

Afin de répondre à un maximum de besoins et de diversifier l’offre, il nous importe de créer nous-mêmes des lieux de formation, d’occupation , de mises au travail à travers lesquels les stagiaires ont la possibilité de valoriser leurs compétences et d'en acquérir de nouvelles. C’est dans ce contexte qu’en 2010, en partenariat avec l’ASBL Socrates, l’ASBL Resto solidaire et le Plan de Cohésion de la Ville de Durbuy, nous avons créé un bar à soupes « Bols & Cie » à la maison citoyenne située au centre de Barvaux. Ce projet occupe à temps partiel 8 stagiaires (préparation des soupes, service, etc.) et accueille 20 à 30 clients chaque jour d’ouverture (lundi et vendredi).

Bénéfices pour les stagiaires :

Ils ne sont plus identifiés par leur handicap mais par leurs compétences, leur enthousiasme, leur persévérance. Les clients se familiarisent avec un monde qu’ils ne connaissaient pas, qui les effrayaient. Cette rencontre démystifie le handicap et permet d’autres rencontres plus spontanées. Les liens sociaux sont renforcés et il n’est pas rare d’apercevoir au détour d’une terrasse un stagiaire et un client autour d’un verre !

garage

Ce lieu est aussi une vitrine de leurs savoir-faire et des opportunités de mises en stages arrivent aussi par ce biais.

sac

GoodsToGive




Haut de page

6. PROJETS DE TYPE "ACTIVITE CITOYENNE"

UNE ÉPICERIE SOCIALE

COMME LIEU D’APPRENTISSAGES ET D’INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE

Définition

L’épicerie sociale (ES) est une formule d’aide alimentaire qui se développe en Belgique depuis une dizaine d’années. Le modèle économique des ES consiste à vendre des denrées alimentaires aux personnes précarisées à un prix inférieur au prix du marché, ce qui revient à dire qu’une ES vend à perte. Cette perte financière est compensée par des dons et d’autres activités générées par l’ES elle-même.

Population

Il existe plusieurs épiceries sociales en Région Wallonne ; l’originalité de notre projet est le rôle que va y tenir la personne porteuse de handicap.
Parmi les tâches envisagées : l’approvisionnement, le rangement, l’entretien, l’accueil, la vente, la production de certains produits, etc.

Public cible

Le public des épiceries sociales correspond au public bénéficiant de l’aide des CPAS mais nous souhaitons élargir le droit d’accès via d’autres services sociaux. La durée d’accès est définie à l’avance, mais elle peut être renouvelée sur base d’une nouvelle évaluation de la situation de la personne.

Objectifs

  • Créer des activités de valorisation et d’utilité sociale pour les personnes porteuses de handicap non actives.
  • Répondre aux besoins alimentaires d’un public en difficulté économique, fragilisé ou exclu.


Projet

Dans des espaces aménagés en libre-service, les épiceries sociales mettent à disposition des usagers des produits variés, moyennant une faible participation financière.
L’ambition d’une offre alimentaire participative, aussi proche que possible des circuits de consommation traditionnels, est de promouvoir l’autonomie des personnes et leur insertion durable.
Le projet consiste à proposer, à une quinzaine de personnes porteuses de handicap, une occupation valorisante et utile pour la société.

CONTACTS POUR LES SERVICES DU DEPARTEMENT "AIDE EN MILIEU DE VIE"
Service d’aide à l’intégration (SAI)

Service d’accompagnement
(SAC)

Service de logements supervisés
(SLS)

Service REPIT
accoladeRoute de Hottemme,5 6940 BARVAUX s/o
Tél. (Fax) : 086 21 85 88
Courriel : imediat.service@acis-group.org

Informations / inscriptions :
Catherine DEBUE, psychologue :
Tél. : 086 / 21 85 89
Courriel : catherine.debue@acis-group.org
Service d’insertion socio-professionnelle
Grand'rue 18 6940 BARVAUX s/o
Tél. (Fax) : 086 / 38 99 87
Courriel : activitecitoyenne.epicerie@acis-group.org

Activités citoyennes : Epicerie sociale et Equipe mobile des Marais
Rue des Marais 4 à 6940 BARVAUX
Tél. : 086 / 36 64 90
Courriel : imediat.fse@acis-group.org


Chef du département « Aide en milieu de vie » : Pascale DERZELLE

Haut de page

Menu administrateur